Pourquoi à chaque fois que l’on nous parle d’écologie (médias, politiciens…) on la met en opposition avec évolution, consommation…? Donc quand on nous vend l’écologie, on nous fait croire que l’on doit revenir 150 ans en arrière, hors cela n’est pas vrai, le but de cette façon de vivre est de pouvoir être encore là dans 150 ans… On parle bien de futur.
Je vous donne matière à réfléchir et dites moi ce que vous en pensez: Souvent lorsqu’on parle d’écologie, on parle de petits gestes au quotidien qui pourraient sauver l’avenir du monde, tout bêtement je pense à éteindre la lumière dans une pièce. Je sais c’est chiant, le confort veut qu’on ne le fasse pas. Donc pour être confortable on n’effectue pas une tache qui prend 1 second pour économiser parfois des heures d’électricités. Mais dans ce cas, pour payer la facture d’électricité il faut travailler, donc pour ne pas faire 1 geste qui prend 1 second on est prêt à passer Xh au travail pour ce pseudo confort???WTFFFFF

Définissons ce que j’entends par Ecologie: dans ce terme je vais regrouper la notion « primaire » d’écologie, c’est à dire recyclage, faire attention à son environnement… Mais je rajouterai le coté manger des produits Bio, faire attention aux produits d’entretiens que l’on utilise pour nettoyer sa maison ou bien même les produits que l’on utilise pour se laver, se brosser les dents… Donc Ecologie au sens, développement durable, manger sain, ne pas impacter son environnement.

La nourriture

Maintenant que j’ai défini écologie dans cette article, revenons en à nos carottes. Bon on est à peu près d’accord que manger Bio coûte relativement cher? Pour ma part cette affirmation est partiellement vraie. En absolu, cela est vrai si l’on compare un kilo de carotte conventionnelle (non bio), et un kilo de carotte bio. Le kilo bio coutera toujours plus cher. Maintenant comment est ce possible de manger sainement pour moins cher?

Pour cela il faut analyser l’ensemble de notre alimentation, et se poser une question: veut on manger sainement et équilibré (et bio) ou juste nous voulons manger comme on avait l’habitude de manger mais en agriculture biologique?
Il est vrai que si l’on souhaite conserver notre ancien style de consommation et tout transposer en bio cela nous revient très cher. C’est facile à comprendre, le bio coûte plus cher alors si l’on souhaite manger toutes les cochonneries qu’on avait l’habitude de manger avant on paiera « la taxe du bio ». Ceci est toujours meilleur que manger des pesticides et autres produits que l’industrie agroalimentaire incorpore à notre alimentation.
Donc pour pouvoir faire des économies en mangeant mieux et de meilleur qualité, il faut un peu revoir sa copie.

-Un principe de base est de faire la cuisine, vous n’imaginez pas les économies que vous ferez. Je sais que cela est contraignant mais sans ça il sera difficile de faire de grosses économies. Si l’on regarde déjà combien coûte un produit industriel transformé comme par exemple les pépito – 12e du kilo et un équivalent bio 18e kilo. En général, il y a 30% de différence entre bio et non bio. En plus, cuisiner vous même vous permettra facilement de contrôler les ingrédients surtout s’il y’a des intolérances dans votre famille ou comme moi vous évitez le sucre raffiné. En passant, le sucre raffiné peut être bio et les industriels ne se privent pas pour en mettre dans leurs produits car ils ne s’engagent uniquement sur le coté bio.
-Second principe qui est découle du premier est d’acheter de saison. C’est quelque chose que l’on à toujours entendu mais qui se révèle toujours vrai. 1 kilo de fraise en hiver revient à 15/20e du kilo contre 4 à 5e en fin printemps / début été. Et ce principe est vrai pour le bio. Au pire vous pouvez faire une chose pour manger des produits hors saison, faire des bocaux où vous conservez les aliments pour les manger toute l’année.
-Faire en gros. Attention pas acheter en gros ou gaspiller en faisant trop. Pour être plus concret admettons qu’au lieu d’acheter des gâteaux pour vos enfants vous décidez d’en faire. Le problème qui va vite se poser c’est est ce que tous les jours vous allez faire des gâteaux pour leur gouter? La réponse en général est NON. Donc au lieu que cela devienne une corvée et céder à la facilité en allant au supermarché, autant faire le tout en une seule fois et même pourquoi pas transformer cela en activité avec son/ sa conjoint(e) et ses enfants. Une fois par semaine, le samedi ou dimanche par exemple, faire tous les gâteaux de la semaine. Donc en plus de faire vos gâteaux et donc d’économiser, de savoir exactement ce que vous mettez dedans, vous avez une bonne activité avec votre petite famille… On dit merci qui? Bon j’attends de gouter vos créations :).

Les produits ménagers

La première fois que je suis allé faire les courses par moi même j’ai failli avoir une crise cardiaque et elle me serait revenu moins cher à traiter que d’acheter des produits d’entretien :).
Plus les produits émanent de l’industrie et ont l’air compliqué plus ils sont cher. A cela s’ajoute le prix de tous les produits toxiques qu’ils y ajoutent. Alors que faire ses propres produits ménagers ne vous prendra que quelques minutes et ne vous coutera quasiment rien. La grande majorité est composé de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc, qui reviennent au kilo et au litre à peine à quelques centimes d’euros. Pourquoi se priver d’économie aussi substantielle et en plus d’arrêter de répandre dans sa maison des produits hautement toxique. Et pour ceux qui douteraient de l’efficacité des produits maison, une seule chose à dire… ESSAYEZ et on en reparle 🙂

voila pleins de d’astuces pour faire vos produits ménagers vous même: http://www.minutefacile.com

Les produits de soins

Bon je suis un homme donc les produits dont je parlerai seront restreint mais quand même ont leur importance pour tout le monde.
Depuis 1 an je n’utilise plus de gel douche liquide (ou quasiment plus), j’ai remplacé celui ci par le fameux savon de Marseille. Pour le coté économie, je peux vous dire qu’avec 2 blocs de savons de 600g j’ai fais l’année entière ce qui m’est revenu à 8e (et pour les mauvaises langues je prends at least 1 douche par jour :p). En comparaison avec les gels douches comme par exemple Tahiti à 1,99€ les 250ml  et dont le flacon au max me dure 1 mois, le calcul est vite fait 1,99€ x 12 = 23,88€/ an. Les économies ne sont pas négligeables et si l’on est une famille les gains sont encore plus conséquents.
A cela l’on peut ajouter les bienfaits sur la santé, la composition du savon de Marseille ne contient que 4 produits et tous naturels, je vous invite de prendre une bouteille de gel douche et de compter le nombre de composants … Alors? Pas moins d’une quinzaine et avec des noms plus barbares les uns que les autres.
Pour ceux que cela intéresse voici les liens où j’achète mon savon de Marseille.
Mais bien sûr d’autres savons existent comme le savon d’Alep, le savon Noir du Maroc et j’en passe.
Le même principe peut être appliqué aux shampoings, au dentifrice … tous existent en solide et surtout en bio.
Pour ce qui est des produits de beauté, je laisserai une amie vous en parler dans un prochain article :).

En conclusion, le bio, l’écologie, faire attention aux produits que l’on utilisent pour son corps riment parfaitement avec économie si on change un petit peu sa façon de vivre. Je comprends que notre mode de vie actuel nous conduit parfois à certains comportements dictaient par la pub, la société ou bien la mode mais en y réfléchissant un peu ils ne sont pas toujours optimums et quelques fois même vont à l’encontre de notre bien être. Avec un peu de temps et d’effort l’on peut réellement améliorer nos vies et en plus que ces comportements soient plus économiques.

Si vous avez d’autres astuces pour économiser de manière responsable partagez les :).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here